Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Le premier "Roi de la montagne" - Tour de France 190526 juin 2019  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Collections

Revues numérisées

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2019

     Classement UCI

     Calendrier 2019

     Coupe France 2019

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

L'actualité

Ajouter aux favoris

2ème étape - Nancy-Besançon - 299 km



René POTTIER (Fra) - 5 juin 1879 - 25 janvier 1907

Le Ballon d'Alsace :

L'étape Nancy-Besançon propose une grande première. Avec des passages à 10% de dénivellation, le Tour de France emprunte réellement la montagne. Au pied du Ballon d'Alsace, les coureurs laissent leurs vélos de "plaine" pour enfourcher des machines dotées d'un développement de 4,50 m. Dans sa voiture suiveuse, Henri Desgrange se pose des questions sur le bien fondé de cette audacieuse entreprise.

Les premières rampes sont sont escaladées à vive allure, à près de 20 km/h ! En tête, Henri Cornet démarre, Louis Trousselier et Emile Georget ne peuvent pas répliquer. Un peu plus haut, Hippolyte Aucouturier, grand favori de l'épreuve, cède à son tour. Devant, Henri Cornet et René Pottier dégoulinants de sueur entament un combat de haute volée.

René Pottier se met en "danseuse", accélère et prend deux longueurs d'avance. Henri Cornet le rejoint à grand peine, mais René Pottier redémarre et cloue au sol le jeune Henri Cornet. Le leader, René Pottier, plié en deux sur sa machine, passe en tête au sommet devant Hippolyte Aucouturier, Louis Trousselier et Henri Cornet. Mais, pour ce dernier, il va devoir attendre sa voiture plus de 20 minutes au sommet, car elle est tombée en panne un peu plus bas et il ne peut pas changer de vélo. Quant à Jean-Baptiste Dortignacq, victime de deux crevaisons, il est contraint de rouler sur la jante pendant 2 heures.

A l'arrivée, Hippolyte Aucouturier, remarquable dans la descente, rejoint René Pottier et gagne l'étape. Ce dernier, avec 10 minutes de retard, laisse les commandes de ce troisième Tour de France à Louis Trousselier. Mais, René Pottier, restera pour toujours le premier "Roi de la Montagne".


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 1/02/2013 à 19:06

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2019 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126