Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
"Qui va payer ?" - Tour de France 192627 juin 2019  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Collections

Revues numérisées

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2019

     Classement UCI

     Calendrier 2019

     Coupe France 2019

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

L'actualité

Ajouter aux favoris

10ème étape - Bayonne-Luchon - 326 km

Huitième à Bayonne avec un retard de 22' sur son compatriote Gustaaf Van Slembrouck, Lucien Buysse domine tout le monde dans la grande étape pyrénéenne disputée dans des conditions apocalyptiques, et gagne après 17 heures de vélo. Il relègue ses principaux adversaires à plus d'une heure !

Cols : Aubisque, Tourmalet, Aspin et Peyresourde

A Luchon, au terme de l'effroyable étape pyrénéenne, disputée dans des conditions atmosphériques dantesques (pluis diluvienne et brouillard glacial), les officiels attendaient encore, vers 23h00, les coureurs perdus dans la montagneoù sévissait une tempête inouïe.

Ils arrivaient encore à cette heure-là, à longs intervalles, sur les allées d'Etigny. Un peu avant minuit, on en comptait que 47 d'arrivés sur les 76 partants. C'est alors que surgirt dans la nuit, une dizaine de concurrents, parmi lesquels le joyeux Guy Bariffi et le tout jeune Benoît Faure.

Mais, au même moment, rouge de colère, un homme coiffé d'une casquette se présentait aux officiels en vociférant : "C'est un scandale, une honte ! Ils ne m'ont pas payé ! J'en ai ramené une quinzaine dans mon autocar et ils ne m'ont pas réglé !"

Quelques coureurs avaient, en effet, trouvé ce moyen "répréhensible" pour regagner Luchon, depuis Bagnères-de-Bigorre, renonçant à escalader la montagne en furie !

Lucien Cazalis, secrétaire général du Tour de France, ferma les yeux... et régla la note. Henri Desgrange, quant à lui, décida de porter à 40% du temps du vainqueur le délai d'élimination


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 1/02/2013 à 19:06

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2019 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126