Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
L'étape en ligne la plus courte - Tour de France 197123 septembre 2019  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Collections

Revues numérisées

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2019

     Classement UCI

     Calendrier 2019

     Coupe France 2019

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

L'actualité

Ajouter aux favoris

15ème étape - Luchon-Super Bagnères, 19.6 km


José Manuel Fuente s'envole vers la victoire...

Col : Montée de Super-Bagnères
Pluie violente tout au long de l'étape

Cette étape en ligne, la plus courte depuis la création du Tour de France, intervient au lendemain de l'étape Revel-Luchon marquée par la chute et l'abandon du maillot jaune Luis Ocaña. Eddy Merckx, retrouve la première place du classement général avec 2'21" sur Joop Zoetemelk et 2'51" d'avance sur Lucien Van Impe, mais, en hommage à Luis Ocaña, refuse de porter le maillot jaune. Cyrille Guimard demeure maillot vert, avec un point d'avance (132 contre 131) sur Eddy Merckx. Lucien Van Impe est le leader du G.P de la montagne, avec 7 points d'avance sur Joop Zoetemelk.

Les Molteni assurent le train d'entrée et le peloton de tête n'est plus fort que de 20 hommes à 9 km du sommet. Deux attaques de Fuente et une de Genty désagrègent le peloton, qui comprend encore Merckx, Zoetemelk, Thévenet, Delisle, Van Impe, Galdos et Uribezubia. José-Manuel Fuente s'en va définitivement après avoir contré une attaque de Genty à 6 km du but. A 3 km du sommet, Van Impe démarre et seul Thévenet le suit. Sous la flamme rouge, Van Impe et Thévenet sont à 35", Merckx à 1'05".

A 300 m de la ligne, Van Impe lâche Thévenet. C'est José-Manuel Fuente, déjà vainqueur la veille à Luchon, qui remporte, sous la pluie, l'étape en 47'42" (moyenne 24.27 km/h), devançant Van Impe de 26", Thévenet de 28", Merckx et Zoetemelk d'une minute.

Au classement général, Van Impe prend la 2ème place et se rapproche à 2'17" de Merckx, Zoetemelk restant à 2'51". Van ImpeE accroît son avance au G.P de la montagne, tandis que Merckx reprend le maillot vert à Guimard, excellent 9ème de l'étape. A la veille de l'étape des quatre cols, tout demeure encore possible… Dans son éditorial "Il manquait quelqu'un", Jacques Goddet indique que Merckx "nous a laissé hier une impression assez pénible", tandis que Van Impe annonce qu'il attaquera dans l'Aubisque.

Le dernier de l'étape, Eddy Peelman a dépassé de 6" les délais. Son directeur sportif s'apprête à plaider sa cause auprès des commissaires en arguant que le vainqueur de l'étape, Fuente, a été repêché deux fois à Orcières et à Marseille. Et Peelman sera autorisé à repartir.

         Merci à Dider Béoutis


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 1/02/2013 à 19:06

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2019 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126