Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Le maillot "Argent"26 juin 2019  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès adhérents

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Collections

Revues numérisées

Téléchargements

Liste adhérents

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2019

     Classement UCI

     Calendrier 2019

     Coupe France 2019

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

L'Association

Forum

L'actualité

Ajouter aux favoris

Le mystère du maillot argent...

L'histoire du Tour de France est tellement riche qu'elle n'a pas fini de nous étonner. Nous avons retrouvé la trace d'un maillot distinctif un peu oublié, le maillot "Argent". De nombreuses questions se posent sur ce maillot et elles n'ont pas toutes des réponses.

Par Dominique Turgis (le 2/7/2004)

Les 100 ans d'histoire du Tour de France offriront toujours des surprises. A côté de l'histoire officielle qui attribue le premier maillot jaune à Eugène Christophe, d'autres comme Pierre Chany rapportent que Philippe Thys se souvenait avoir porté un maillot jaune dès 1913. De même, on date la création de la caravane publicitaire en 1930 alors que des véhicules publicitaires accompagnaient déjà la course les années précédentes.

"Jaime bien l'argent"

Cette même année 1930 est marquée par la création des équipes nationales dans le Tour (là, tout le monde est d'accord). En 1930, toujours, une confidence d'un très bon "touriste-routier", Benoît Faure peut suprendre. Au lendemain de l'étape de légende Grenoble-Evian où Leducq sauve son maillot jaune, il déclare : "J'aime bien l'argent mais j'ai compris qu'une victoire française valait mieux qu'une satisfaction personnelle." De quel argent parle-t-il ? Il aurait refusé de l'argent pour aider Leducq alors qu'il ne fait pas partie de l'Equipe de France ? On aurait pu croire le contraire.
Dans l'étape précédente, on avait reproché à "La Souris" (le surnom de Benoît Faure) d'avoir roulé avec Guerra, rival italien de Dédé Leducq. Quel intérêt a-t-il donc à rouler ? En fait, Benoît Faure défend sa place de 1er au classement des Touristes-Routiers. Classement qu'il a gagné en 1929.
Or il semble que le premier de ce classement porte un maillot distinctif. Un passage d'un article de "Ouest Eclair" du 20 juillet 1930 donne un sérieux indice sur ce maillot : "le possesseur (…) du maillot d'argent Benoît Faure."

Ce maillot existait donc sûrement en 1930. Mais avant ?

En 1929, Benoît Faure est sur la photo du tableau d'honneur à côté de Maurice De Waele, en tant que premier touriste-routier. Il est tellement petit qu'on ne lui voit que les épaules. Sur cette photo noir et blanc parue dans Le Tour a 75 ans, le maillot de "La Souris" est apparemment uni, sans marque de cycles alors qu'il roule pour Le Chemineau-Wolber. Est-ce le maillot argent ? En 1931, les articles ne parlent pas de ce maillot mais rien ne dit qu'il n'existe plus. Alors ?

On peut supposer que ce maillot argent devait être dans les tons gris. Et le gris est une couleurs très utilisée dans les maillots des équipes du Tour des années 30.
En 1935, les individuels français et internationaux portent un maillot gris à ceinture rouge ou bleue. En 1936 certaines équipes nationales étrangères portent un maillot à dominante grise. En 1939, l'équipe du Sud-Ouest se distingue par un maillot gris à ceinture bleue. Le gris est de mise sur le Tour. Est-ce l'héritage du maillot argent, ou pas du tout ?
Nous n'en savons pas assez pour répondre à toutes ces questions mais cette histoire du maillot argent ne demande qu'à être creusée et affinée.

Photo : article de l'Ouest Eclair du 20 juillet 1930

Le mystère du maillot argent résolu ? Suite et fin (?) des aventures du maillot argent du Tour 1930.

Par Sandrine Viollet et Dominique Turgis (le 29/7/2005)

Le Maillot argent n'existe pas ! Il n'a jamais existé ! Pourtant, des articles du Tour 1930 en parlent bel et bien, noir sur blanc (voir ci-dessus).

Une histoire de casquettes

Alors ? Si le maillot argent n'existe pas, le maillot jaune et noir, lui a existé en 1930 (au moins) pour désigner le meilleur touriste routier.
Tout cela mérite des explications.
Le supplément gratuit de l'Auto au départ du Tour 1930 donne tous les détails. Deux généreux mécènes, les frères Sools des casquettes Grand Sport ont décidé de créer deux prix. Le premier, appelé "Maillot d'or" consiste à verser une rente quotidienne de 1000 F au porteur du maillot jaune. Le second prix nous intéresse encore plus.
La rente de 500 F versée au premier du classement des touristes routiers est baptisée "Prix du maillot d'argent" qui porte en course "le maillot jaune et noir".

Un nouveau mystère

Si le mystère du maillot d'argent est résolu, celui du maillot jaune et noir ne fait que commencer.
Une photo publiée dans La Fabuleuse Histoire du Tour de France des Editions O.D.I.L., écrite par Pierre Chany peut nous intéresser. On y voit Benoît Faure, premier des touristes routiers dans la roue d'André Leducq. Le maillot de Benoît Faure présente une large bande verticale sombre (noire ?) et des manches et des flancs du même "gris" (la photo est en noir et blanc) que le maillot jaune d'André Leducq. Ce maillot est il le maillot jaune et noir ?
Autre question : ce maillot jaune et noir fut il porté uniquement en 1930 ou aussi avant et/ou après cette édition ?
Enfin, comment se fait il que l'histoire de ce maillot distinctif se soit perdue au fil des ans ? Peut être que l'an prochain nous aurons de nouvelles réponses.


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 1/02/2013 à 19:06

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts
 
© 1997/2019 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126