Accueil     Forum     Coups de pédales                           Admin
Circuit de France 194226 juillet 2021  

 Archives courses

Tour de France

Courses à étapes

Courses en ligne

Courses disparues

Championnats

Critériums

Piste

Cyclo-cross

Féminines

Amateurs

 Archives coureurs

Lexique

Palmarès

Équipes / Maillots

Photos

 Archives dossiers

Les annuaires

Les dossiers

 Accès réservé

L'éphéméride

Mises à jour/Infos

Collections

Revues numérisées

Téléchargements

 

 ACCÈS DIRECT

     Annuaire 2021

     Classement UCI

     Calendrier 2021

     Coupe France 2021

 

 Interactivité

Contacts

Recherches

Forum

L'actualité

Des bruits couraient depuis plusieurs mois. La presse, parfois s'en faisait l'écho. Il avait été question, dans le "Paris-Soir" de zone non occupée, d'un "Tour des Provinces Françaises" en 15 étapes. On avait aussi parlé d'un Tour de France limité à la zone non occupée. Finalement, "La France Socialiste" (sic) et son homologue de Z.N.O., "L'Effort Socialiste" (re-sic) accouchèrent de ce Circuit de France qui n'aurait pu avoir lieu sans la sportivité bien connue des autorités d'occupation. Ben voyons!
Avant d'aller plus loin, rappelons que Charles Spinasse était le directeur de ces deux journaux "socialistes" tout ce qu'il y a de plus "sic". Etonnant parcours que celui de Charles Spinasse : député S.F.I.O., il est ministre dans l'un des gouvernements présidés par Léon Blum; il vote ensuite les pleins pouvoirs à Pétain, entre en collaboration, dirige les deux journaux que l'on sait, traverse la Libération sans trop de bobo et termine sa carrière politique et ses jours dans le "brain trust" départemental d'une éminente personnalité politique de la 5e République.
Notons encore que Jean Leulliot est le maître d'oeuvre de ce Circuit de France. Dans "L'Equipée belle", Jacques Goddet écrit que Jean Leulliot "trahit, sous l'Occupation, les sentiments bienveillants que je lui portais".
C'est également Jacques Goddet qui rappelle que Pierre Laval reçut la caravane à Saint Etienne et déclara : "J'espère que l'an prochain d'autres événements se seront produits, qui feront que la France accueillera avec plus de joie encore cette manifestation sportive qui revêt un caractère national."
L'occupant souhaitait très vivement que le Tour revît le jour. C'est pourquoi la course put, par deux fois, franchir la ligne de démarcation, événement tout à fait inhabituel et tout à fait inattendu. Cela ne se passa pas sans des formalités retardant une épreuve qui souffrait déjà de dates mal choisies, d'une organisation déficiente, de conditions climatiques très défavorables. Il n'en est pas moins vrai que cet ersatz de Tour de France, en ravivant la nostalgie des jours anciens, eut un bon public, intéressé mais pas dupe, et donna lieu à une course terriblement dure. Bien placé dès la première étape, le Belge François Neuville s'imposa dans une étape des cols pourtant rabotée et devança deux très bons routiers français, l'"ancien" Louis Thiétard et le néo-pro Louis Caput. D'autres anciens brillèrent: le solide Belge Bonduel et, de façon plus surprenante, le petit Léon Level, devenu plus stayer que routier.



Etapes du 28/09 au 04/10/1942

1 Paris-Le Mans, 203 km
2 Le Mans-Poitiers, 226 km
3a Poitiers-Limoges, 103 km
3b Limoges-Clermont Ferrand, 163 km
4 Clermont Ferrand-St Etienne, 203 km
5a St Etienne-Lyon, 56 km CLM par équipes
5b Lyon-Dijon, 203 km
6 Dijon-Paris, 358 km



1 Paris-Le Mans, 203 km

La pluie, le froid, le vent et de très nombreuses crevaisons marquent ce premier épisode. Pourtant la bataille fait rage tout au long des 203 kilomètres. De nombreuses échappées se sont produites. A l'entrée du Mans, il ne reste plus en tête que Neuville, Thiétard et Rossier. S'extrayant d'un groupe de chasse de 17 coureurs, Guy Lapébie revient sur Thiétard et Rossier puis sur Neuville qui était parti seul. Sur la piste du vélodrome Léon Bollée, le cadet des Lapébie règle facilement le Belge et endosse le maillot zébré. Les écarts sont considérables, il a fallu augmenter les délais d'arrivée et il ne reste déjà plus que 20 prétendants à la victoire finale.

1. Guy Lapébie en 5h57'55"
2. François Neuville à 21"
3. Louis Thiétard à 15"
4. Jacques Geus à 25"
5. Léon Level
6. Paul Rossier
7. Gustave Van Overloop à 36"
8. André Defoort
9. Lionel Talle
10. Raymond Guegan
...
60. Maurice Kallaert à 1h19'54"

2 Le Mans-Poitiers, 226 km

Tout est bien calme jusqu'à Angers (87e km) où Tiger s'enfuit sans que cela émeuve le peloton. Il est cependant rejoint 15 km avant Saumur. A 60 km de l'arrivée, Guy Lapébie crève et Brambilla l'attend. Le peloton se déchaîne. A 35 km de Poitiers, c'est au tour de Neuville de percer. Sept coureurs, Goutal, Bonduel, Goasmat, Louviot, Thiétard, Carini et Le Guével s'échappent. Ils arrivent ensemble. Les "Dilecta" font la loi et, avec Bonduel et Caput, prennent les deux premières places de l'étape. Louis Thiétard est le propriétaire d'un maillot zébré introuvable mais il est suivi par trois coureurs de Dilecta. Cependant Neuville n'est pas loin.

1. Frans Bonduel en 6h46'33"
2. Albert Goutal à 11"
3. Louis Thiétard
4. Bruno Carini
5. Raymond Louviot
6. Jean Marie Goasmat
7. Lucien Le Guevel
8. Louis Caput à 1'19"
9. Georges Guillier à 1'22"
10. Georges Blum
...
41ea. Joseph Somers à 1h00'13" (49 classés)

* C.G :
1. Frans Bonduel en 6h46'33"
2 Albert Goutal à 11"
3 Louis Thiétard m.t

3a Poitiers-Limoges, 103 km

Il fait froid, il pleut. Levés à 5 heures pour un départ qui devait être donné à 5h.30, les coureurs, transis, attendent jusqu'à 9h.30 que le coup d'envoi soit donné. Le passage de la ligne de démarcation, à Chauvigny, se fait sans trop de perte de temps et aussitôt Brambilla se sauve. Son avance excèdera les 3 minutes mais il sera rejoint après une fugue de 30 kilomètres. Sous une pluie battante, Idée et Guillier s'échappent à 30 km de Limoges où Georges Guillier franchit la ligne d'arrivée en vainqueur, Emile Idée endossant le maillot zébré.

1. Georges Guillier en 3h02'53"
2. Emile Idée à 11"
3. François Neuville à 2'39"
4. Louis Caput
5. Guy Lapébie
6. Frans Bonduel
7. Eloi Tassin
8. Lucien Vlaemynck
    Stan Ockers
    Jean Marie Goasmat
    Louis Thiétard
    Léon Level
    Albert Goutal
    Albertin Disseaux
    Lucien Le Guevel
    Bruno Carini
    Raymond Louviot
    Francis Fricker
    Joseph Van de Weghe
    Maurice Van Herzele
    Jacques Geus
    Marcel Tiger
    Paul Rossier
    Eugène Galiussi e.a

* C.G :
1. Emile Idée en 15h49'19"
2. Louis Thiétard à 1'56"
3. Albert Goutal à 2'17"

3b Limoges-Clermont Ferrand, 163 km

* en raison de la nuit la course fut arrêtée à 17 km de Clermont Ferrand au lieu dit "Les Roches"

Le départ est donné avec 2 heures de retard. Après une brève tentative de Blum, Sylvère Jézo s'en va, poursuivi par Neuville, Van Espenhout, Idée, Guillier, Goasmat, Caput, Level, Bonduel, Goutal, Van Dijck et Louviot qui le rejoignent rapidement. L'avance du groupe de tête est d'une minute au 43e kilomètre. Neuville s'enfuit avant Bourganeuf. Il est rejoint au bout de 5 kilomètres de poursuite par Caput. Goasmat, Goutal et Louviot devront chasser pendant 62 km pour rejoindre les deux coureurs de tête. Louviot crève, perd deux minutes et revient cependant sus ses compagnons de fugue. Derrière les leaders, le peloton éclate en multiples tronçons. Idée paye ses efforts matinaux et perd un temps considérable. Cependant la nuit tombe et la décision est prise d'arrêter la course au lieu-dit Les Roches à 17 km de Clermont-Ferrand. On va sprinter dans les ténèbres à peine trouées par quelques phares de voiture. Les coureurs ont été prévenus à quelques hectomètres de la nouvelle ligne d'arrivée... invisible. Guy Caput nous a conté cette fin de course telle que l'avait vécue son père. Directeur sportif des "Dilecta", Léo Véron avait fait savoir à Caput qu'il serait au bord de la route, papier à la main. Lorsque Véron baisserait le bras, son papier blanc bien en évidence, "P'tit Louis" n'aurait plus qu'à lancer son sprint. Ce qu'il fit avec bonheur, sa victoire d'étape s'accompagnant d'une deuxième place au classement général. Un incident, parmi d'autres, marqua cette étape. Il vaut d'être rapporté. Marcel Tiger avait manqué le départ à Limoges. Le directeur de la course, Jean Leulliot, le prit avec son vélo sur le tan-sad de sa moto et lui fit réintégrer le peloton au 30e kilomètre. Les Commissaires décidèrent de ne pas classer Tiger, arrivé 8e, de le mettre hors course sans lui infliger d'autre sanction car l'initiative de la faute ne lui revenait pas.

1. Louis Caput en 5h37'00"
2. François Neuville
3. Raymond Louviot
4. Jean Marie Goasmat
5. Georges Guillier à 7'00"
6. Léon Level
7. Frans Bonduel
8. Louis Thiétard
9. Bruno Carini à 8'00"
10. Lucien Vlaemynck
...
31. Eloi Tassin à 32'28"

* C.G :
1. François Neuville en 21h29'22"
2. Louis Caput à 33"
3. Raymond Louviot à 5'48"

4 Clermont Ferrand-St Etienne, 203 km

Afin, sans doute, de limiter l'hécatombe, la décision a été prise par l'organisateur d'abandonner les ascensions des cols de la Moréno, de Diane et des Fourches, la distance étant ainsi ramenée de 274 à 203 km.
Pour une fois les coureurs s'élancent sous le soleil. Sur le plat, Fricker, vite rejoint par Neuville, tente sa chance avant d'abandonner, souffrant depuis la veille. Avant même l'attaque du col de Chancert, Bonduel, Level, Neuville, Caput, Thiétard, Goasmat et Carini distancent le peloton. Brambilla s'échappe et au sommet il précède Caput, Goasmat, Van de Weghe, Thiétard et Neuville de 50", Le Guével et Tassin de 1', Idée de 1'25", Level de 2'15", Disseaux de 2'21", Ruozzi de 3'45", etc. Sylvère Jézo, Caffi et Goasmat crèvent dans la descente. Brambilla ne faiblit pas. Caput, Idée et Thiétard sont victimes de crevaisons dans le col du Béal. Brambilla se confirme le meilleur grimpeur de ce Circuit de France puisqu'au sommet du Béal son avance est de 1'45" sur Neuville, 2'30" sur Thiétard, 3'55" sur Tassin, 4'55" sur Rossi, 5'10" sur Level, Le Guével et Disseaux, 5'43" sur Van de Weghe et Caput. Des regroupements s'opèrent dans la descente puis sur le plat. C'est ainsi que Neuville et Thiétard rejoignent Brambilla. Thiétard dérape à l'entrée du Vél'd'Hiv' de Saint Etienne et ne peut remonter Neuville qui consolide sa place de leader.

1. François Neuville en 6h58'02"
2. Louis Thiétard
3. Pierre Brambilla
4 Jules Rossi à 6'07"
5. Frans Bonduel
6. Ward Van Dijck
7. Louis Caput
8. Emile Idée
9. Eloi Tassin
10. Léon Level
...
29. Urbain Caffi à 34'39"

* C.G :
1. François Neuville en 28h28'14"
2. Louis Caput à 5'50"
3. Louis Thiétard à 5'53"

5a St Etienne-Lyon, 56 km TTT

En s'imposant devant les Dilecta, les Alcyon (renforcés par les rescapés de France-Sport), les Génial-Lucifer permettent à Louis Thiétard de prendre la deuxième place du classement général à Caput. Victime d'ennuis mécanique sérieux, Neuville, en très grande forme, lâche ses équipiers et ne concède qu'une poignée de secondes à ses adversaires directs. Rappelons que, comme dans le Tour de France, les contre la montre par équipes ne donnaient lieu qu'à un classement individuel. Premier des Génial-Lucifer, le Belge Joseph Van de Weghe remportait ainsi l'étape.

1. GENIAL LUCIFER
2. DILECTA
3. ALCYON

1. Joseph Van de Weghe en 1h21'06"
2. Louis Thiétard
3. Léon Level
4. Jacques Geus
5. Frans Bonduel à 11"
6. Albert Goutal
7. Louis Caput
8. Emile Idée à 21"
9. Jules Rossi
10. Lucien Vlaemynck
...
29. Eloi Tassin à 26'53"

5b Lyon-Dijon, 203 km

La course s'anime à 24 km du but quand Vlaemynck et Goutal tentent leur chance. Ils sont rejoints par Rossi et Guillier. Cette première échappée échoue. A Vougeot (186e km), Bonduel, Level et Goutal lancent l'échappée décisive à laquelle se joignent Goasmat, Disseaux, Carini, Tassin, Louviot et Vlaemynck. A Dijon, les deux "Dilecta", Albert Goutal et Bonduel prennent les deux premières places. Il y a aussi un classement de la journée. Il revient à Léon Level, membre de l'équipe victorieuse au petit matin et de la bonne échappée de cette demi-étape en ligne.

1. Albert Goutal en 6h21'38"
2. Frans Bonduel
3. Bruno Carini
4. Raymond Louviot
5. Albertin Disseaux
6. Léon Level
7. Lucien Vlaemynck
8. Eloi Tassin
9. Jean-Marie Goasmat
10. Ward Van Dijck à 57"
...
28. Maurice Van Herzele à 11'32"

* C.G :
1. François Neuville en 36h12'16"
2. Louis Thiétard à 5'23"
3. Louis Caput à 5'31"

6 Dijon-Paris, 358 km

L'échappée victorieuse se produit à 290 km de l'arrivée. Elle est l'oeuvre de Carini, Louviot, Tassin et Rossi. Leur avance est de 6'30" à Bar sur Seine, 8'30" à Troyes, 10' à Villeneuve la Guyard. A Melun, l'écart n'est plus que de 6' pour tomber à 5'45" au sommet de la côte d'Essonnes. Rossi doit par deux fois regonfler un pneu défaillant et Carini, après un beau retour sur crevaison, brise une manivelle à l'entrée du Parc des Princes où Louviot bat Tassin au sprint, plus de 6' avant l'arrivée du peloton d'où ont disparu une demi-douzaine de coureurs fatigués ou malchanceux.

1. Raymond Louviot en 9h13'15"
2. Eloi Tassin
3. Bruno Carini à 30"
4. Jules Rossi à 45"
5. Georges Guillier à 4'15"
6. Louis Caput à 6'08"
7. Louis Thiétard
8. Emile Idée
9. Urbain Caffi
10. Frans Bonduel
...
22ea. Auguste Janssens à 52'00"



Classement général :
1. François NEUVILLE 45h32'09"
2. Louis Thiétard à 5'23"
3. Louis Caput à 5'31"
4. Frans Bonduel à 10'26"
5. Léon Level à 10'54"
6. Albertin Disseaux à 17'10"
7. Raymond Louviot à 19'50"
8. Jean Marie Goasmat à 28'16"
9. Emile Idée à 34'05"
10. Georges Guillier à 44'51"
11. Lucien Le Guevel à 46'14"
12. Bruno Carini à 47'18"
13. Albert Goutal à 50'39"
14. Jacques Geus à 1h08'14"
15. Eloi Tassin à 1h09'39"
16. Jules Rossi à 1h17'42"
17. Joseph Van De Weghe à 1h20'18"
18. Ward Van Dijck à 1h26'28"
19.. Lucien Vlaemynck à 1h28'28"
20. Sylvère Jezo à 1h43'55"
21. Pierre Brambilla à 1h52'27"
22. Jacques Rousset à 2h20'59"
23. Antoine Giauna à 2h40'16"
24. Louis Van Espenhout à 2h45'51"
25. Urbain Caffi à 3h13'55"
26. Auguste Janssens à 3h43'23"
27. Maurice Van Herzele à 3h56'03"

Engagés : 72
Partants : 69
Classés : 27
Distance : 1515 km

Montagne :
1. Pierre BRAMBILLA
2. François Neuville



Les partants :

FRANCE SPORT-DUNLOP
1 GIANELLO Dante (Fra)
2 GALLIUSSI Eugène (Ita)
3 KALLERT Maurice (Fra)
4 VAN KERKHOVEN Joseph (Fra)
5 CARINI Bruno (Fra)
6 ANTOINE Alphonse (Fra)
7 FRAICKER Francis (Fra)
8 BETTINI Augustin (Fra)
9 GIAUNA Antoine (Fra)
10 TEISSEIRE Lucien (Fra)
11 PRIOR Antonio (Esp)
12 RAMOS Rafael (Esp)

DILECTA
13 GOUTAL Albert (Fra)
14 CAPUT Louis (Fra)
15 DEPREDOMME Prosper (Bel)
16 BONDUEL Frans (Bel)
17 RITSERVELDT Albert (Bel)
18 PAEPE Albrecht (Bel)
19 LE GUEVEL Lucien (Fra)
20 TIGER Marcel (Fra)
21 GUEGAN Raymond (Fra)
22 -
23 ROSSIER Paul (Fra)
24 JEZO Sylvère (Fra)

ALCYON-DUNLOP
25 IDEE Emile (Fra)
26 MAYE Paul (Fra)
27 MITHOUARD Fernand (Fra)
28 ROSSI Jules (Ita)
29 VLAEMYNCK Lucien (Bel)
30 VAN OVERLOOP Gustave (Bel)
31 -
32 PANIER Robert (Fra)
33 BODA Lucien (Fra)
34 CAFFI Urbain (Fra)
35 LE BOULCH Maurice (Fra)
36 ROUSSET Jacques (Fra)

MERCIER-HUTCHINSON
37 LAPEBIE Guy (Fra)
38 GOASMAT Jean-Marie (Fra)
39 LOUVIOT Raymond (Fra)
40 LOWIE Jules (Bel)
41 KINT Marcel (Bel)
42 SCHOTTE Albéric (Bel)
43 VAN DEN MEERSCHAUT Odiel (Bel)
44 RUOZZI Gabriel (Fra)
45 GUILLIER Georges (Fra)
46 FAURE Benoît (Fra)
47 LAZARETTO Jean (Fra)
48 BRAMBILLA Pierre (Ita)

HELYETT-HUTCHINSON
49 VAN DIJCK Ward (Bel)
50 DISSEAUX Albertin (Bel)
51 SOMERS Joseph (Bel)
52 VAN ESPENHOUT Louis (Bel)
53 VAN HERZELE Maurice (Bel)
54 LAMBRICHS Jan (Hol)
55 BLUM Georges (Fra)
56 NEUVILLE François (Bel)
57 OCKERS Constant (Bel)
58 GOUTORBE Joseph (Fra)
59 JANSSENS Auguste (Bel)
60 ADRIAENSSENS René (Bel)

GENIAL LUCIFER-HUTCHINSON
61 MALLET Auguste (Fra)
62 LEVEL Léon (Fra)
63 TALLE Lionel (Fra)
64 DEFOORT André (Bel)
65 -
66 DELTOUR Hubert (Bel)
67 TANNEVEAU Robert (Fra)
68 VAN DE WEGHE Joseph (Bel)
69 GEUS Jacques (Bel)
70 THIETARD Louis (Fra)
71 NAVAILLES Robert (Fra)
72 TASSIN Eloi (Fra)

Non-partants :
22 THYS Karel (Bel)
31 VISSERS Edouard (Bel)
65 VAN DEN BROECK Martin (Bel)

    Textes et résultats de Frédéric Girard. Merci à lui.

Palmarès du Circuit de France


    Une remarque sur ce fichier ? : écrivez-nous

Fichier mis à jour le : 1/02/2013 à 17:40

   Dernières news

Toutes les infos




 
A propos du site        Légal        Contacts        Association loi 1901
 
© 1997/2021 - memoire-du-cyclisme.eu - Tous droits réservés - Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°834126